Carpes, comment prendre les plus grosses

Contrairement aux idées reçues, qui affirment qu'il faut amorcer longtemps, avant que les plus belles ne daignent monter sur le poste, ce sont au contraire ces dernières qui sont les premières sur le coup.

Tout d'abord on devra tenir compte des plans d'eau et de leurs spécificités, les carpes adaptant généralement leurs habitudes en fonction de ces derniers. Pour dégoter le poste idéal, débarrassez-vous déjà de ceux qui sont fréquentés, identifiables grâce aux fourches de bois laissées planté ici et là sur les berges, car si ces postes surpêchés, sont souvent productifs en petits ou moyens sujets, dites vous bien qu'en mordant à vos lignes, ils feront vite fuir les grosses mémères qui sont par nature plus méfiantes, puisqu'elles auront jusqu'à présent réussit à échapper à tous les pièges. Dans tous les cas tenez-vous éloigné de ces coins, en recherchant des coups moins visibles à l'œil nu et moins accessibles, où parfois on ne pourra oeuvrer qu'avec une seule canne. Ne recherchez pas systèmatiquement le large, les bords de lacs et étangs sont parfois d'excellents postes à carpe, lorsqu'ils sont encombrés ou flanqués de végétation en bonne condition (intacte).

L'amorçage, une étape cruciale

Même lorsqu'elles sont déjà sur le poste, il faudra procéder à l'amorçage habituel afin de les accoutumer à vos appâts ou bouillettes, et créer la zone d'alimentation artificielle. En général ce sont les petites qui vont commencer à s'alimenter, les grosses seront là en retrait, se contentant d'observer, afin de s'assurer qu'il n'y a pas de danger. Si le calme continue, elles entameront leur déjeuner autour de la zone amorcée, mais sans y pénétrer pour autant, puis se retireront à nouveau, histoire de se rassurer encore un peu. Elles finiront par se lancer, et viendront se goinfrer en plein milieu de l'amorce, seulement après cette longue scéance d'observation. Une fois installées, les belles carpes feront fuir les petites. Procédez en deux amorçages équivalents d'un kilo chacun, uniquement à la bouillette, en choisissant les recettes légères et digestes. Généralement il faudra patienter une paire d'heures, avant de voir la grosse carpe du secteur mordre à votre ligne. En conclusion, attendez que celles de tailles modestes se fassent chassez par les belles, et récoltez le fruit de votre labeur. Cependant, sachez que la fois d'après il sera nécessaire de changer de poste à nouveau, car les jolies pièces que vous aurez piqué ne remordront pas de sitôt.

Pêcheur en action qui lutte avec une grosse carpe