Le black bass, un poisson de lac et de joutes sportives

Il aime colonniser les lacs et les étangs, qui lui assure un lieu de résidence au calme, loin des courants et des tumultes des rivières, qu'il semble beaucoup moins apprécier.

Le black bass est un percidé, qui nous vient des états d'Amérique du nord, et du Canada. Introduit chez nous au dix-neuvième siècle, pour agrémenter la pêche sportive, il a était surnomé à l'origine, achigan par les indiens Algonquins, ce qui signifie "celui qui se bat", un homonyne qui ne trompe pas sur le véritable caractère de ce poisson de lac, qui sait totalement se transcender, lorsqu'il s'agit de se défendre. La chose essentielle que l'on retiendra en premier lieux, sera sa ressemblance étonnante avec la perche commune, dont il se distingue presque uniquement par ses teintes, qui allient verdâtres à jaunâtres, au mordorées. D'ailleurs on l'appelle aussi perche noire ou truitée, dans d'autres régions Européennes, un signe supplémentaire qui témoignera de l'étroite similarité, des deux.

photo black bass

Petit black bass

Par Dgp.martin [GFDL - CC BY-SA 3.0],  lien

Comme je le disais en ouvrant cet article, le black bass est une espèce qui est avant tout recherché pour le combat, c'est le plus rude des adversaires que vous allez rencontrer en eau douce, et avec lequel vous passerez des moments d'une grande intensités. Classé parmi les poissons carnassiers, il se nourrit d'appâts vivants, comme des poissonnets, des écrevisses, des insectes et batraciens. On pourra le capturer avec ces appâts d'états naturels, à condition de se faire discret, il est en effet très prudent et craintif par nature. Vous pourrez ainsi le capturer au vif à mi eau, ou en calant un moulinet à fond, esché d'une écrevisse, mais dans la plupart des pays, les amateurs du black bass pratiquent aux leurres de surfaces, souples ou rigides, comme des imitations de poissons nageurs, et grenouilles. Les moucheurs obtiennent eux aussi d'excellents résultats, grâce à de grosses mouches artificielles colorées, qui ne reproduisent pas toujours quelque chose de réel, mais s'avèrent fortement efficaces, pour déclencher l'agressivité et l'attaque de l'achigan.

Achigan à grande bouche

Une popularité réservée aux poissons trophées

le célèbre Billy Bass Américain sur son blasonOn peut mesurer très facilement outre Atlantique, la popularité que connait le black bass, en voyant le nombre de foyers, où repose l'un d'entre eux,  montés en blasons en bois ou des écuissons pour orner les maisons. Qu'ils soient réels ou des reproductions, telle que leur célèbrité connue sous le nom de "Billy Bass", ils sont érigés sur les murs en véritables poissons trophées. Je pense que chacun aura déjà pu remarquer cela, en visionnant simplement des films ou des séries américaines, où l'on constate ce phénomène.

Un black bass record

Par BigGASpot (Travail personnel), un magnifique poisson trophée [CC BY-SA 3.0], via lien