Pêche au congre

Un gros congre de méditerranéeDigne combattant des eaux salines, le congre ou fielas en méditerranée, sera un adversaire de choix qui se laissera parfois mener au bord sans trop lutter, afin de se réserver pour la joute finale, il y mettra alors toute sa puissance, pour tenter de se libérer du piège. Ce poisson de mer se pêchera le plus couramment à la sardine, mais il semble aussi bien apprécié les appâts comme l'encornet, les bogues, et les maqueraux bien frais. Il est bien présent sur tout le littoral français, où il affectionne de loger dans les crevasses, et autres trous de rochers, pour se procurer un abri. Il ne sort chasser qu'à la tombée du jour, c'est un grand opportuniste, qui se régalera de proies fraîchement mortes, dérivantes, ou posée au fond de l'eau.

La meilleure des façon pour capturer le congre, sera d'employer la technique de la pêche à la sardine qui donne d'excellents résultats. Veillez toutefois à vous prémunir d'une canne très solide, pouvant brider ses grands coup de tête, ou de corps assez brutaux. La bobine du moulinet devra être garnit de nylon d'un fil minimum de quarante cinq centième, j'utilise pour ma part du 50 voir 60 centièmes pour maîtriser les plus gros sujets. Le cablage en acier est ici indispensable, car sa bouche est un véritable rasoir, veillez à cet effet, à prendre des précautions, car c'est un vicieux qui sera toujours prêt à bondir sur vos mains, pour vous les mordre. technique pour tuer un congre instantanémentCertains pêcheur précaunisent la massue pour pouvoir tuer le congre dès sa sortie de l'eau, car il est vrai qu'il est impossible à maîtriser, ou à bloquer une fois au sec, de mon côté je préfère à l'aide d'un couteau bien tranchant, sectionner le passage du système nerveux, juste après la tête, une bonne entaille d'un centimètre en profondeur, tuera instantanément n'importe quel congre, même le plus nerveux qui soi. Voyez la photo ci-dessus pour bien repérer cette endroit, et le neutraliser.

 

Congre dans son trou