Comment naturaliser un poisson

 Nous avons tous rêvés un jour, de réussir à conserver une belle prise à tout jamais, pour pouvoir regarder et revivre sans relâche les plus beaux souvenirs de ces quelques mémorables combats qui se sont passés au bord de l'eau. C'est grâce à la technique toute particulère, qui nous vient de la taxidermie, que je vous propose de réaliser ce rêve. Découvrez en photos et détails, ce processus secret, pour apprendre comment naturaliser une tête de poisson, ou un poisson entier. Suivez le guide.

Processus de naturalisation pour une tête de poisson

exemple avec un brochetEntamons la démonstration en prenant pour exemple une tête de brochet. Vous allez démarrer par la découpe de la tête, à environ 10 centimètres derrière les ouïes, afin de laisser la place, pour loger le futur gabarit, qui remplacera les chairs et os du brochet. Le travail est moins pointu qu'il n'y parait, mais tout au long des étapes, il faut être prudent afin de ne pas percer la peau.

Les étapes pas à pas

1. mesures 2. évidage
Mesures préliminaires du poisson déviander et désaréter
Prenez les mesures approximatives (longuer, hauteur, diagonale) pour l'adaptation efficace du gabarit. (sachant que la peau se rétractera un peu, lorsqu'elle sèchera.  Retirez très soigneusement les chairs, avec un couteau à pointe très coupant, attention à ne pas entamer la peau. Vous couperez ensuite l'arète centrale, avec une pince adaptée.
3. le gabarit 4. tige de métal
Fabrication du gabarit ajout d'une tige de renforcement
Le socle sera fait dans une bûche de bois, ou de la mousse pour piquer les fleurs, qui à l'avantage d'être beaucoup plus facile à travailler. C'est celle qui sert aux gerbes, et un fleuriste acceptera certainement de vous vendre le morceaux qu'il vous faudra. (taillez-le plus long que l'arrière de peau de votre poisson, car cette dernière viendra se clouer par dessus. La tige en métal viendra s'enfoncer dans le tiers supérieur du gabarit, elle reste toutefois facultative, car pour ma part, j'ai pu réaliser ces travaux, sans son ajout. De plus elle ne tiendra que dans le bois, que je vous recommande fortement pour les plus gros sujets, ceux comme les poissons trophées, les prises moyennes ou petites, seront plus en adéquation avec la mousse pré citée.
5. posez le socle à l'arrière
mise en place du socle
Le socle est destiné à remplacer la chair et l'arète centrale. Il ne devra pas rentrer forcé, et devra donc se mettre en place sans difficultés. Au besoin vous devrez le modifier à la lime pour le bois, ou au couteau pour la mousse.
6. ajoustez à la tête 7. préparation des yeux

Ajustement de la tête de brochet

retrait des yeux du poisson remplacement avec du coton
Clouez la peau tout autour du gabarit, en prenant soin de ne pas la plisser. Retirez les yeux, et bourrez les cavités avec de la ouate.
8. préservez les nageoires 9. liquide de conservation
Préparation nageoires Le poisson dans la solution de conservation
Pour préserver les nageoires qui sont d'une constitution très fragiles, ainsi que pour leurs donner une position plus naturelle, placez les bien à plat, avant de les clouer sur une petite planche de bois. Vous pourrez par exemple utiliser un morceau de cagette de légumes, que vous pourrez retirer à la fin du processus. Plongez entièrement la tête de dans une solution composée à quatre vingt cinq pour cent d'eau, et quinze pour cent de formol. Elle devra y rester pendant un mois et demi. Attention, le formol est dangereux, portez gangs et masque avant toutes manipulations. Pensez à maintenir la geule ouverte, en plaçant un petit bout de bois.
10. séchage 11. finition de la tête naturalisée
Séchage de la tête du brochet Finition et décoration
Après deux mois de séchage dans un endroit sombre et aéré, vous passerez aux étapes qui consistent à retirer la plaquette des nageoires, la baguette de la geule, et à l'installation des yeux. (voir explication technique dans la colone de droite). L'exédant du socle sera scié, puis un peu de peinture à l'huile rouge foncée pour les branchies, et d'autres couleurs afin de donner un aspect plus vivant au corps, pourront être appliquées. La touche finale, se fera avec un vernis brillant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Poser les yeux

Les yeux sont une étape crucial du processus, car c'est grâce à eux que votre sujet prendra vie. La pose n'est pas très difficile en soit, mais le plus dur sera de les trouver, car aujourd'hui les sociétés fabriquants les fameux yeux de poisson en verre, se font extrêmement rares. Malgré mes recherches sur la toile, je n'est pu en trouver une qui offre un large choix, mais cependant, les yeux en plastique ou verre, des ours en peluche, donnent de beaux résultats et sont peut onéreux. Vous pouvez visiter les liens ci-dessous, vers quelques opportunités, dont un blog très pertinent, ou vous aprendrez à en faire de beaux avec du vernis à ongle. Quelque soit votre choix, je vous conseille la technique dont je me sers pour mes naturalisation de poisson, qui consiste à remplir l'orbite, avec une bonne dose de mastic, auquel vous donnez un aspect rond et bombé, avant de les insérer. http://crea-diddlindsey.over-blog.com/article-yeux-86870847.html 

Pour un sujet entier

La technique va être identique, sauf qu'ici, vous allez l'ouvrir sur toute la longueur du ventre, afin de l'évider, et couper la grande colonne d'arète, en remontant avec délicatesse jusqu'au dos, sans percer la peau. C'est une opération qui sera menée plus facilement à l'aide d'un scalpel. Le bourrage se fera avec de la laine à bourrer, utilisée pour les matelats ou coussins, de la paille, mousse de fleuriste, ou encore un gabarit tout prêt. Vous penserez bien à recoudre le tout, avec une aiguille très forte et courbe, car percer la peau est moins évident qu'il n'y parait. Ensuite le poisson ira rejoindre la solution de formol, pour un temps de trempage, pareil aux têtes. (les divers produits et ustensils, sont à voir dans la boutique naturabuy dont la bannière figure en haut et bas de page).

Idéal pour trempage d'un sujet entier, une jardinière plastique d'1M de long

Pour vos écussons,blasons, formol, et autres produits de taxidermie, voyez ci-dessous.