Pêche à la pâte ou au pain

truite au pain

Vous composerez aisément, une boule de pâte pour la pêche, qui sera assez conséquente pour une journée, avec cent grammes de farine, un peu de jaune d'œuf cru, et de l'eau au besoin, jusqu'à obtenir un mélange légèrement collant, mais pas trop, puis une gouttelette de pastis pour l'arôme, sera la bienvenue.

Pour faire une pâte pour la carpe, incorporez à la recette, une bonne dose de grains de maîs cuits écrasés. En ce qui concerne la pêche au pain, préférez le blanc, et bien chargé de mie, car c'est elle seule qui nous intéressera ici. Il suffira de légèrement humidifier la mie au bord de l'eau pour en former une boule, qui devra restée souple et non tassé. La mie devra pouvoir ce détendre au contact de l'eau, comme le ferai un vulgaire morceaux de pain charrié par les courants. C'est un appât dont raffolent tous les poissons de rivière. Gardons et carpes, en sont particulièrement très friands. La truite arc en ciel, qui est beaucoup moins difficile que la farouche fario, n'est elle aussi pas en reste, et s'en contentera volontiers, tout comme cette belle pièce d'un kilo trois, visible sur la photo. Ces appâts sont de vrais sauves bredouilles en eau douce, et je vous conseille vivement de toujours partir avec au moins un bout de pain dans votre poche, on ne sait jamais. Les montages adéquates sont les mêmes que pour les autres appâts, aucunes autres particularités n'est nécessaire. Découvrez en images une ligne classique pouvant être valable pour ces deux esches : www.youtube.com/watch?v=21u5WZOqbB4

Les différentes recettes de pâte à pêche

Elles peuvent énormément varier en fonction du poisson recherché, ainsi vous trouverez ci-après en vidéo, toutes les recettes phares qui éxistent pour réussir grâce à cet appâts, parfois miraculeux que l'on ne présente plus.

: